Le vintage est l’une des solutions idéales afin de se constituer une garde-robe responsable. En choisissant des pièces uniques, de qualité et intemporelles, vous faites un geste pour la planète, acquérez des pièces qui resteront longtemps dans votre garde-robe et réduisez donc votre consommation.

Toutefois, trouver la pièce qui fera chavirer votre cœur peut parfois s’avérer compliqué. C’est pourquoi nous avons rassemblé dans cet article tous nos conseils et astuces secrètes afin que que vous deveniez expert dans l’art de chiner !

C’est par ici que ça se passe…

1) Reconnaître les époques

Le vintage permet de nous emmener en voyage et de remonter le temps… Laissez-vous inspirer par ces époques et années aux caractéristiques uniques afin de vous aiguiller dans vos recherches. Nous avons sélectionné ici nos décennies préférées pour vous aider à les identifier facilement et choisir celle (ou celles…) qui fera chavirer votre cœur.

1960

Les années 60 marquent l’arrivée des pois, des rayures, des imprimés mais surtout de la mini-jupe qui apparaît comme l’emblème de l’émancipation et de la libéralisation de la femme.

Cette nouvelle silhouette change les codes et la beauté androgyne est à l’honneur.

Les fameux cols pelle à tarte font leur apparition et côté accessoires, on osait les lunettes oversize. Portées par les stars de l’époque comme Françoise Hardy ou Brigitte Bardot, elles étaient très populaires.

Durant cette décennie, André Courrèges chamboule la mode avec ses collections composées de mini robes, jupes. Le vinyle fait également sa grande apparition.

1970

Le dressing devient masculin, les femmes adoptent des pièces telles que le pantalon ou le costume.

C’est l’arrivée des pattes d’éléphants, le fameux pantalon serré aux cuisses et évasé en-dessous des genoux.

Les motifs sont orientaux, floraux, psychédéliques. On ose les rayures et le tye & dye.

La mode s’inspire de la culture hippie et punk ainsi que de la musique à travers la pop, le rock et le disco : jupes longues fleuries, blouses romantiques accessoirisées de foulards ou de ceintures et capelines.

Jane Birkin apparaît comme l’emblème de la femme fatale avec son fameux panier en osier…

1980

C’est l’arrivée des grands classiques (Levi’s 501, Doc Martens, Paraboot, trench Burberry…).

La silhouette féminine est résolument structurée : les épaules sont larges et la taille est serrée et on note une préférence pour les coupes oversize.

L’engouement se fait autour du fluo, des strass et paillettes : il faut se faire remarquer !

Les ateliers recherchent de nouveaux matériaux pour mieux s’adapter au quotidien : c’est la naissance du lycra.

1990

Mom jeans, bombers et sweat-shirts deviennent des essentiels à avoir dans sa garde-robe. On assortit le tout à des baskets et le tour est joué.

Le ventre se dévoile avec les crop-tops qui deviennent le must-have de la décennie.

Le style se veut authentique et on n’hésite pas à jouer avec les superpositions. Le maquillage est naturel et les vêtements sont épurés.

Les mannequins Kate Moss, Naomi Campbell, Claudia Schiffer ou encore Cindy Crawford sont les icones de l’époque.

Maintenant que vous connaissez les essentiels de chaque époque, vous pouvez vous amuser à mixer les décennies entre elles ! La mode étant un éternel recommencement, n’hésitez pas à mixer vos trésors vintage avec vos pièces actuelles pour un look aussi unique qu’intemporel

2) Faire attention aux détails

Pour chiner efficacement et être sûr de mettre la main sur une pépite vintage, il est important de faire attention au détails. N’hésitez pas à toucher le vêtement, le regarder sous toutes ses coutures afin de se constituer une garde-robe qui durera dans le temps.

Mais à quoi faut-il faire attention pour faire le bon choix ? On vous dit tout…

  • Le vêtement est-il troué ?

Selon la matière du vêtement, raccommoder un trou peut parfois s’avérer compliqué voire impossible. Certaines matières comme la soie ou la laine sont le terrain de jeu favoris des mites et un seul trou peut ruiner votre trouvaille : il faut donc être prudent avec ces matières.

Quant aux trous d’usure, ils sont généralement situés au niveau de l’entre-jambe et au dos pour un pantalon mais également au niveau des aisselles.

Pour repérer les trous efficacement, placez le vêtement devant une source de lumière et les trous apparaitront comme par magie.

  • Le vêtement est-il taché ?

Comme pour les trous, les taches peuvent s’avérer compliquées à laver. S’il s’agit d’une décoloration, le vêtement ne pourra malheureusement pas être sauvé.

Les taches sont généralement situées aux mêmes endroits, veillez donc à regarder : le cou, les aisselles ainsi que les ourlets.

  • La matière est-elle en bon état ?

N’hésitez pas à tirer légèrement sur le tissu afin d’estimer son état et s’assurer qu’il ne se détend pas.

Pssst, voici la liste des matières naturelles à privilégier lorsque vous achetez du vintage :

Le cachemire : vous retrouverez cette matière toute douce dans beaucoup de pièces telles que les pulls, robes, jupes, pantalons, manteaux et bien sûr les écharpes.

Le coton : veillez à choisir des vêtements 100% coton. Le fait de ne pas mélanger les matières permet d’avoir un vêtement de meilleure qualité.

La laine : elle vous tiendra au chaud tout l’hiver ! Pulls, gilets, robes : vous avez le choix.

Il est possible de dater facilement l’ancienneté de votre pièce en laine grâce au logo woolmark :

1964

1971

1999

Le lin : pour un style épuré et léger, le lin est la matière à privilégier. Saviez-vous que la France est le 1er producteur de lin mondial et condense 80% de la production ?

Le mohair : douce et résistante, la laine mohair issue de la chèvre angora est la plus ancienne fibre animale encore employée aujourd’hui. Elle complètera parfaitement vos indispensables de l’hiver : pulls, gants, bonnet, écharpes…

La soie : soie sauvage ou douce, cette fibre protéique produite par le papillon ou l’araignée est à retrouver sur des tops, robes, chemises ou encore du linge de nuit pour faire de doux rêves…

  • Les fermetures sont-elles en bon état ?

N’hésitez pas à regarder s’il manque des boutons ou si les fermetures éclaires sont en bon état. Si ce n’est pas le cas, ne renoncez pas à l’achat pour autant. Il est très facile de remplacer ces éléments ! Un couturier vous les remplacera très rapidement et vous pouvez même le faire vous-même si vous avez quelques bases en couture…

  • Que racontent les étiquettes ?

S’il y en a, nous vous conseillons de jeter un œil aux étiquettes. Déjà, parce que le design des étiquettes vintage était souvent très original à l’époque et que cela vaut le détour mais surtout parce que les étiquettes nous fournissent des informations précieuses sur le lieu de fabrication du produit.

Par exemple, si vous tombez sur une pièce “Made in France”, c’est bon signe ! La production française s’étant terminée dans les années 90, vous êtes tombé sur une pépite 100% vintage et de qualité ! Quelques fois, l’absence d’étiquette signifie que le vêtement est très ancien et fait à la main.

Pour les Levi’s 501 vintage, si le jean est made in USA, France ou UK vous avez mis la main sur un jean vintage et de bonne qualité.

Sources : La Bible du Vintage – The Good Goods x CrushON x Aube Studio, DoItInParis

3) Passez à l’action !

Maintenant que vous savez ce qu’il est important de regarder avant d’acheter une pièce vintage, vous pouvez passer à l’action ! Les endroits où trouver des trésors vintage sont nombreux : en ligne ou en boutique, gardez l’œil ouvert…

  • Chiner en ligne sur Imparfaite :

Le filtre, votre meilleur ami : filtrez par matières, couleurs, années, prix ou encore catégories. Autant de filtres qui vous permettront d’affiner votre recherche afin que nous vous présentions les pièces qui correspondent le plus à ce que vous cherchez.

Pssst, n’hésitez pas à personnaliser vos tailles en ligne afin de gagner du temps dans vos recherches et trouver les pièces qui vous iront comme un gant.

Si vous n’avez pas d’idées précises de ce que vous cherchez, vous pouvez vous laisser porter par nos coups de cœur : une sélection affinée qui présente nos pièces préférées saison après saison…

La wishlist, pour sauvegarder vos trouvailles : une pièce vous a tapé dans l’œil mais vous hésitez encore ? Vous pouvez la placer dans votre wishlist afin de la garder en mémoire et revenir la voir plus tard. Mais attention, toutes nos pièces étant uniques, votre coup de cœur peut également être partagé avec d’autres personnes…

Les collections, pour vous inspirer toute l’année : on le sait, il peut être parfois compliqué de se projeter en ligne avec une pièce vintage. C’est pourquoi, nous vous proposons chaque mois de nouvelles collections : une sélection de pièces choisies avec soin, portées par une de nos muses préférées afin de vous inspirer saison après saison.

Si une pièce sur laquelle vous aviez flashé a été vendue, pas de panique. Vous retrouverez dans nos collections toutes les pièces similaires associées afin de vous recréer un look identique…

  • Chiner en boutique chez Imparfaite :

Vous préférez toucher les matières en vrai, prendre votre temps en cabine et bénéficier de conseils personnalisés en direct ? On vous comprend !

Retrouvez-nous au Bon Marché à Paris avec une sélection de plus de 200 pièces vintage. Nos équipes vous accueillent chaque jour pour vous transmettre leur passion pour le vintage et tous leurs conseils pour vous aider à trouver la pièce de vos rêves.