La qualité des matières de l’époque, bien meilleure qu’aujourd’hui, donne une vie plus longue aux pièces vintage. Mais la qualité ne fait pas seulement la longévité, l’entretien d’une pièce est une responsabilité précieuse, afin de pouvoir la transmettre aux générations suivantes.

Une tradition qui malheureusement se perd au fil des années. Et pourtant, une bonne lessive est un acte éco-responsable qui aide à préserver la planète. Car oui, si nous prenons soin de nos vêtements, ils perdureront dans le temps, et nous lutterons contre la sur-consommation.

Acte #1 : Bien choisir votre lessive

🧼

Compositions trop chimiques, risques de développement d’allergies, impact sur la planète … la lessive s’assainit et devient écologique. Comment bien la choisir ?

🌞

Les labels sont l’un des principaux moyens de s’assurer du choix des produits les plus respectueux de l’environnement.

L’Agence de la Transition Écologique (ADEME) recommande 2 labels pour les produits d’hygiènes : Écolabel Européen et Ecocert.

☁️ ☁️ ☁️

Que signifient ces labels?

Ecolabel Européen : Créé par la Commission Européenne, ce label a pour but d’aider le consommateur à identifier les produits les plus respectueux de l’environnement tout en ayant un bon niveau de performance. Chaque produit est testé et comparé à un produit de référence ayant le même usage.

Ecocert : Certification écologique, elle valide l’impact de la fabrication et l’utilisation du produit sur l’environnement sur la base d’une liste positive d’ingrédients. Les produits ne doivent contenir que des substances d’origine naturelle.

Chez Imparfaite, pour laver nos trésors vintage, nous aimons particulièrement ces deux marques françaises : SAFE et les Petits Bidons. Pour les tâches tenaces, rien de mieux qu’un savon de Marseille naturel que vous pouvez retrouver dans toutes les pharmacies. Frottez sur la tâche avant de laver votre pièce.

Vous pouvez également réaliser votre propre recette de lessive. En plus d’être fabriquée à partir d’ingrédients naturels, et donc non nuisibles pour la peau et la planète, la lessive maison est aussi plus économique et permet de réduire sa consommation d’emballages plastiques, et ainsi votre empreinte carbone. Nous vous dévoilons ici notre préférée chez Imparfaite.

Recette FACILE pour faire votre propre lessive

Notre recette est à base de savon de Marseille en copeaux. Il est important de choisir un savon de Marseille à 72% minimum de graisse végétale.

Vous pouvez la personnaliser en fonction de vos goûts et vos odeurs préférées.

Jouez avec les saisons, et les odeurs : Au printemps, imaginez une lessive suggérant la fraîcheur, la nature, un jardin, les fleurs… En été, une lessive vous replongeant dans les vagues de vos dernières vacances, avec des notes iodées, rappelant les baignades en fin de journée sous un ciel mauve. En automne, c’est la rentrée, les crayons à papier, l’odeur de cèdre, des livres,.. Enfin, en hiver, on rêve de s’emmitoufler dans des draps aux odeurs boisées comme le santal, ou remémorant nos tasses de thé et infusions.

Acte #2 : Bien doser votre lessive

Mettre beaucoup de lessive ne lavera pas mieux votre linge. Une lessive mal rincée laisse des résidus de savon pouvant même provoquer des irritations et des allergies sur la peau.

La quantité de lessive dépend bien entendu de la quantité de linge mais aussi de sa nature. Par exemple, un jean nécessitera plus de lessive qu’un foulard en soie. Un produit tâché demande davantage de lessive, sauf si l’on pense à traiter la tâche au préalable en frottant avec un savon ou un détachant adéquat.

Il existe un dosage prédéterminé, affiché sur la bouteille, en fonction du poids du linge chargé dans la machine.

Généralement pour un chargement de 5 à 8kg (contenance moyenne d’une machine à laver avec hublot), il faut compter environ 40ml de produit. Les bouchons peuvent souvent servir de verre-doseur.

🌿

Rappel : Pour des économies d’eau et d’électricité, il est préférable de remplir au maximum sa machine à laver tout en laissant un peu d’espace (environ l’équivalent d’une main) au-dessus de la pile de linge.

En revanche, pour les textiles en fibres animales (laine et soie), il est préférable de remplir la machine à moitié avec un programme spécifique.

Acte #3 : Respecter les étiquettes

Protégez vos pièces les plus délicates, telles que le satin, la soie ou la lingerie, dans des petits filets.

🌼

– Protégez la planète en plaçant aussi vos vêtements en fibres synthétiques (vêtements de sport, maillots de bain, etc) dans des petits sachets. Certains petits filets, comme ceux de Guppyfriend, limitent la propagation de microfibres synthétiques. En effet, ces dernières ne pouvant être retenues dans les stations d’épuration, finissent dans l’océan alors qu’elles ne sont pas biodégradables.

🧺

– Pensez à bien retourner vos vêtements au moment du lavage afin de préserver leurs couleurs. Cela est essentiel pour les jeans mais, devrait être un réflexe pour chacun de vos vêtements.

La signification des symboles sur les étiquettes :

Acte #4 : Ne pas mélanger les couleurs

🌈

Malheureusement, mélanger du fuchsia et du blanc, ne donnera pas un joli rose pâle mais un vieux rose-gris.

S’il n’est pas possible de séparer les couleurs au risque de faire trop de machines, il existe toujours la solution des petites lingettes réutilisables absorbant les couleurs, comme le propose par exemple la marque Dr Beckmann.

Acte #5 : Température basse et séchage à l’air libre

Le sèche-linge semble être une solution miracle pour éviter de partager son salon avec son étendoir pendant des jours, mais au détriment d’une consommation électrique importante. En effet, le sèche-linge est extrêmement énergivore. Selon l’ADEME, il représenterait 15% de la consommation électrique annuelle des ménages.

Outre sa faille économique et écologique, un sèche-linge mal réglé peut abîmer vos tissus les plus fragiles, et même rétrécir vos vêtements préférés.

Si le séchage en extérieur reste la meilleur solution, mieux vaut éviter le soleil direct qui risquerait de décolorer les vêtements.

Pour ce qui est du séchage en intérieur, mieux vaut privilégier un espace près d’une source de chaleur afin de gagner du temps en séchage et éviter tout risque de mauvaise odeur d’humidité. Le radiateur ou sèche-serviette de la salle de bain est un emplacement idéal par exemple.

Par faute de manque d’espace, on peut opter pour un étendoir conçu spécialement pour les douches ou les baignoires, ou un étendoir rabattable fixable au mur.

Il est plus que jamais temps de mettre un terme à l’ère de la mode jetable. Chez Imparfaite, nous avons l’intime conviction que, lorsque l’on achète une pièce de qualité, qui crée cette petite étincelle, qui nous fait sentir unique, on en prend soin et on la chérit pour la transmettre aux générations suivantes.

Rejoignez la Révolution vintage en choisissant des vêtements que vous aurez envie d’aimer.

Nos derniers trésors vintage à chérir pour toujours…

  • Robe en coton
    Size : 36
    59,00
  • Robe longue à fleurs
    Size : 34 / 36
    59,00
  • Robe midi en coton
    Size : 34
    28,00
  • Caraco brodé
    Size : 38
    45,00